L’origine des drapeaux suisses

Heimgartner Fahnen AG         5 min temps de lecture     Catégories: Non classifié(e) |
fahne-schweiz-massgeschneiderte-nationalfahnen-fuer-jeden-anlass

Si vous commandez chez Heimgartner Fahnen AG des drapeaux suisses fabriqués dans le respect des plus hauts standards de qualité, alors vous acquérez les supports essentiels d’identification de la Confédération. En tant qu’entreprise traditionnelle suisse, les valeurs et symboles de notre pays nous tiennent à cœur et la plus haute qualité en termes de matières premières, impression, transformation et fixation représentent notre priorité N°1.

A première vue, le drapeau est identifiable comme drapeau suisse et la croix blanche sur fond rouge est synonyme de liberté, de valeurs et de qualité. Aussi comme symbole sur les produits d’origine suisse, la fameuse croix suisse est reconnue dans le monde entier comme classe de qualité Made in Swiss.

L’histoire et la création du drapeau suisse remontent au moyen-âge et reflètent le développement historique de la Confédération suisse. Aujourd’hui, ce symbole particulièrement puissant et d’une sobriété claire est le drapeau national officiel de la Suisse.

Insignes militaires et fanions comme précurseurs du drapeau suisse

Déjà les anciens confédérés de la fin du moyen-âge, voire du début de l’ère moderne (13ème /14ème siècle), utilisaient la croix blanche verticale sur fond rouge comme insigne militaire dans leurs campagnes militaires. De ce fait, à nos jours, le drapeau paisible connaît une origine historico-militaire dans la lutte pour la liberté des confédérés.

Le drapeau suisse exprime ainsi aussi le fait que la confédération actuelle ait gagnée la dure bataille pour la liberté, la démocratie et la prospérité. Les Suisses en sont fiers et expriment leur fierté de manière symbolique à travers leur drapeau national.

Le signe de la croix blanche comme un fort sentiment en faveur du christianisme est apparu durant l’époque mouvementée de la création de la Confédération sur des fanions à l’occasion des plus petites escarmouches, tout comme sur des bannières dans les grandes batailles historiquement importantes.

Les combattants portaient le symbole d’abord sur leurs vêtements et leurs armes, et seulement plus tard sur les drapeaux. Pour la première fois, une croix blanche suisse est illustrée de façon contemporaine sous forme de bandes de toile au niveau de représentations dans la chronique de Spiez pour la bataille de 1339.

Cette lutte pour la liberté était gagnée par la ville et république de Berne non encore fédérale avec les confédérés alliés contre les Habsbourg. La croix blanche a fait ses preuves par la suite comme porte-symbole et est devenue l’étendard le plus important de la Confédération élargie qui se battait pour sa liberté. Sur les représentations dans des chroniques de cette époque chargée en batailles jusqu’en 1513, le drapeau suisse n’est pas encore illustré dans son format carré contraignant actuel, mais sous forme de triangle.

Drapeau cantonal du canton de Schwyz comme source d’idées pour le drapeau national suisse

Un drapeau suisse global ou emblème officiel n’existait pas encore au début de la Confédération, cette fonction était alors dévolue aux drapeaux cantonaux. Le canton de Schwyz, le canton le plus important des cantons primitifs suisses, porte sur le drapeau et sur les armoiries également une croix blanche sur fond rouge, et ce, encore aujourd’hui.

Comme le drapeau cantonal de Schwyz affiche ce symbole depuis environ l’an 1250, il est plus ancien que le drapeau suisse de tous les confédérés et il a influencé la symbolique et le choix des couleurs. Mais les proportions du drapeau cantonal de Schwyz sont différentes. D’ailleurs, tous les 26 cantons suisses disposent respectivement de leurs propres drapeaux et armoiries. Certains utilisent également les couleurs de base rouge et blanc, mais à l’exception du canton de Schwyz, seul le canton de Neuchâtel fait figurer une croix dans son armoirie.

En ce qui concerne les étendards militaires des cantons suisses, c’est le motif en forme de flammes qui s’est imposé ; il remonte aux combats des mercenaires suisses dans le monde entier durant les 16ème et 17ème siècles. La plus importante et toujours en service est la garde suisse comme corps militaire du Pape, mais sans motif en forme de flammes dans l’armoirie.

Le drapeau de la garde suisse qui doit toujours être recréé à chaque élection d’un nouveau Pape est divisé en quatre parties par une croix blanche placé au centre. Sur de nombreuses armoiries communales suisses un autre symbole chrétien important se trouve à l’emplacement de la croix blanche : la coquille de St. Jacques comme symbole des pèlerins.

Un drapeau pour toute la Suisse depuis le 19ème siècle

Un drapeau officiel pour l’ensemble de la Suisse s’est développé pas-à-pas depuis la fin du 18ème siècle. La croix blanche sur fond rouge comme étendard militaire national est seulement devenu officiellement obligatoire en 1841, sept ans avant la nouvelle Constitution fédérale de 1848.

Presque cinquante ans plus tard, par une décision prise par l’Assemblé fédérale le 12 décembre 1889, la forme actuelle de l’armoirie suisse a été adoptée et elle est encore en vigueur aujourd’hui ; la croix blanche indépendante placée verticalement sur fond rouge avec des cotes précises, a été déclarée comme officielle.

La définition s’appliquant d’abord uniquement aux armoiries et drapeaux suisses a été conçue plus librement par la suite, parfois aussi avec un motif de flammes. Une définition obligatoire pour les pavillons des bateaux qui naviguent sur le Lac de Constance existe depuis 1911 et pour les bateaux suisses en mer depuis 1941.

Seulement avec la loi fédérale pour la protection des armoiries de 2013 et en vigueur depuis 2017, la longueur des poutres croisées par rapport à la longueur totale des côtés d’un drapeau suisse a été définitivement définie. Bien évidemment, les exemplaires de notre fabrication répondent exactement à ces impératifs.

Racines historiques des couleurs types suisses, le blanc et le rouge

Les vraies raisons du choix des couleurs rouge et blanc et de la simple croix grec comme symbole de la Confédération se trouvent en partie dans les ombres de l’histoire.

Dans cette variante du très vieux symbole de la chrétienté, les quatre côtés présentent une longueur identique et forment un angle droit l’un par rapport à l’autre. Outre la Suisse, les armoiries de la Grèce et de Malte présentent également une croix grecque. La raison pour laquelle les Confédérés, déjà très tôt, avaient justement préféré cette forme de croix n’est pas clairement explicable pour les historiens.

Certains pensent que la motivation est basée sur la légende de courage et de volonté de persévérance des 10.000 chevaliers ou martyrs de l’époque des croisades, très populaires en Suisse au moyen-âge. La couleur rouge des drapeaux et armoiries doit s’appuyer sur le « drapeau de sang » du Saint Empire Romain, lorsqu’au 13ème siècle le droit de vie et de mort a été transféré du roi aux seigneurs.

Comme tous les rouges ne sont pas identiques et que la composition précise de la teinte doit également être contraignante pour un drapeau national, il existe le Corporate Design de l’Administration fédérale officiellement en vigueur depuis 2007 pour ledit « rouge suisse », la réf. Pantone 485, composée respectivement de 100 % de jaune et de Magenta. (Le système Panton-Match est un nuancier internationalement reconnu, appliqué dans l’industrie de l’impression et du graphisme). Bien évidemment, nous ne fournissons que des drapeaux dont les couleurs sont conformes à cette teinte Pantone.

De drapeaux suisses, via des drapeaux cantonaux, jusqu’aux drapeaux communaux

Outre le drapeau suisse, les 26 différents drapeaux cantonaux ainsi que les drapeaux communaux très individuels et riches en traditions sont les drapeaux officiels les plus importants de la Confédération actuelle.

A l’occasion des grandes fêtes, comme la Fête nationale suisse du 1er août, les différents drapeaux flottent non seulement en concert l’un à côté de l’autre dans les rues et sur les places et les bâtiments officiels, mais aussi sur des terrains privés.

Vous pouvez commander tous les drapeaux chez Heimgartner Fahnen AG et vous ne serez nullement déçus de l’excellence de notre travail réalisé dans notre entreprise traditionnelle, soucieuse de qualité.

La publicité fonctionne non seulement au moyen d’annonces attrayantes, de spots télé et de la
Pour imprimer des drapeaux de haute qualité et convaincants, il faut appliquer un procédé parfaitement
Mât de drapeau - Trouver les dispositifs correspondants pour drapeaux et bannières Un drapeau remplit
Les drapeaux nationaux représentent leur pays respectif ainsi que ses caractéristiques et son histoire. Ils
De nombreuses entreprises misent de plus en plus sur des bannières publicitaires pour leur  publicité
Laisser un commentaire
Articles Similaires
La publicité fonctionne non seulement au moyen d’annonces attrayantes, de spots télé et de la
Pour imprimer des drapeaux de haute qualité et convaincants, il faut appliquer un procédé parfaitement
Mât de drapeau - Trouver les dispositifs correspondants pour drapeaux et bannières Un drapeau remplit
Les drapeaux nationaux représentent leur pays respectif ainsi que ses caractéristiques et son histoire. Ils
De nombreuses entreprises misent de plus en plus sur des bannières publicitaires pour leur  publicité